Page Santé - La constipation

  • 28 mai 2018

La constipation

La constipation est un problème de santé fréquent qui touche la plupart d’entre nous à un moment ou à un autre de notre vie. Elle se définit par une diminution de la fréquence des selles, des selles dures et difficiles à évacuer ou encore une sensation de vidange incomplète. Le fait de ne pas aller à la selle tous les jours ne rime pas nécessairement avec constipation. La normale varie de trois selles par jour à trois selles par semaine.

Les causes de la constipation sont multiples. Un apport insuffisant en eau ou en fibre constitue un facteur important. Le fait de réprimer ses envies d’aller à la selle, le manque d’exercice, le stress ainsi que certaine maladies (diabète, hypothyroïdie, maladie de Parkinson, cancer) peuvent également y contribuer. Le seul fait d’être plus actif, d’augmenter sa consommation de liquide et de consommer davantage de fruits, de légumes et de produits céréaliers peut souvent s'avérer suffisant. Votre pharmacien peut également vous aider à identifier certains médicaments susceptibles de vous rendre plus constipé. Les suppléments de calcium, de fer, les antidépresseurs, les médicaments pour la vessie et les narcotiques sont tous des médicaments qui peuvent ralentir le transit intestinal. Dans certains cas, il y a possibilité de trouver une alternative aussi efficace mais qui constipe moins.

Les laxatifs sont à envisager si la modification dans les habitudes de vie ne suffit pas à enrayer le problème. Plusieurs produits se déclinant sous différentes formes (comprimés, poudres, suppositoires, lavements) sont disponibles en pharmacie.

Le psyllium (Metamucil, Benefibre) constitue un supplément de fibres qui peut pallier au manque de fibres dans l'alimentation. Il s'agit d'une alternative sécuritaire et efficace pour prévenir la constipation. Cependant, il est recommandé de le consommer avec beaucoup d'eau et il ne convient pas aux personnes inactives (un malade alité par exemple). La quantité ingérée doit être augmentée progressivement afin d'éviter certains malaises comme les crampes et les ballonnements.

Le PEG 3350 (Lax a Day, Restoralax, Relaxa) est une poudre qui permet de favoriser un appel d'eau au niveau de l'intestin. Il agit en douceur, sans brusquer l'intestin, ce qui permet un usage sur une base régulière. Le docusate de sodium (Colace) constitue pour sa part un médicament de premier choix pour aider à amollir des selles dures et difficiles à évacuer. Ces produits débutent leur effet en 12 à 72 heures.

Certains laxatifs tels que les laxatifs stimulants (Senokot, Bisacodyl) agissent en augmentant le péristaltisme, c'est-à-dire le mouvement de l'intestin. Ils ont l'avantage d'offrir un soulagement rapide de la constipation en 6 à 12 heures. Ils doivent toutefois être employés de façon occasionnelle afin d'éviter de rendre l'intestin dépendant et par le fait même "paresseux". Ils peuvent également occasionner des crampes abdominales.

Les suppositoires de glycérine et les lavements permettent d'évacuer les selles accumulées dans le rectum dans le cas où il y a absence de selles depuis plusieurs jours. Ils agissent dans un délai de 15 à 60 minutes. D'autres laxatifs à prendre par la bouche (huile minérale, lait de magnésie), considérés plus puissants, ne devraient pas être utilisés sans l'avis d'un professionnel de la santé. Ils peuvent occasionner de la diarrhée en plus d'être à proscrire chez certaines personnes présentant des problèmes de santé.

En cas de constipation persistante, votre pharmacien vous guidera vers un produit approprié pour vous.

Marie-Christine Houle, pharmacienne pour les pharmacies Lépicier et Miousse

Retour à la page d'accueil