L’inventaire du Moulin Beaulieu 2018

  • 24 mai 2018

L’inventaire du Moulin Beaulieu 2018

 

Le projet d’inventaire du Moulin Beaulieu, mis sur pied au printemps 2018, a pour objectifs de mieux connaître le patrimoine   mobilier et immobilier du moulin, de faciliter la diffusion de son histoire et éventuellement, d’inciter à la mise en valeur de ce  témoin de l’histoire de Saint-Clément. Il s’agit d’une initiative bénévole, entreprise par des étudiants à la maîtrise en archéologie et motivée par une passion du patrimoine et de l’histoire rurale québécoise.

 

Trois phases de travail et plusieurs objectifs ont été définis lors de l’élaboration du projet. Ceux-ci ont été établis en fonction du nombre de bénévoles disponibles et des moyens réduits qui sont à la disposition des étudiants. Le matériel utilisé sera fourni par les bénévoles ou prêté par les Laboratoires d’archéologie de l’Université Laval.

 

Les objectifs principaux ayant été établis pour ce projet sont les suivants :

Création d’une base de données du patrimoine mobilier : créer une fiche d’enregistrement pour chaque objet situé dans le moulin, dans laquelle on retrouvera une description de celui-ci, ses mesures et une datation approximative. On classera ensuite les différents objets selon le matériel et la fonction présumée (laquelle se lie possiblement à l’une des quatre   principales fonctions du moulin à travers le temps).

Numériser et classer les documents anciens (de nature textuelle ou iconographique) conservés dans la maison familiale, qui concernent l’histoire de la famille et du moulin. Ceci permettra de sauvegarder une grande quantité d’information d’une éventuelle dégradation et de la rendre disponible pour la recherche future.

Décrire et réaliser des relevés (en plan, en élévation et tridimensionnel) du bâti du moulin (soit les caractéristiques       architecturales, les éléments du décor et les inscriptions retrouvées sur les murs), et ce à l’intérieur de même qu’à       l’extérieur. Selon le temps et les moyens disponibles, on tentera également d’intégrer le moulin dans son paysage en   effectuant un relevé de son environnement extérieur, de la maison familiale et de ses dépendances.

 

Dans les faits, le déroulement de cette intervention se fera selon trois phases :

La première étape consiste ainsi à l’élaboration de la méthodologie et à la préparation du travail de terrain.

La deuxième étape est celle qui nécessite le plus de moyens à la fois humains et matériels : il s’agit de l’opération qui se     tiendra directement au moulin. Cette phase se déroulera du 5 au 13 mai 2018. Pendant ces 9 jours, des bénévoles se     relayeront pour effectuer différentes tâches d’enregistrement non invasives : prises de mesures, descriptions,              photographies et dessins des objets et du bâti du moulin.

La dernière étape sera celle de la mise en forme et de la présentation des données obtenues pendant l’intervention sur le terrain. Ultimement, le projet se terminera par la présentation d’un document présentant les fiches d’enregistrement pour chaque objet, une copie des documents numérisés, tous les relevés effectués et une brève analyse de la portée      patrimoniale du moulin. Ce dossier n’aura pas la prétention d’être un document scientifique, mais bien une ressource supplémentaire pour la sauvegarde et la mise en valeur éventuelle de ce bâtiment central dans l’histoire de Saint-Clément. Il permettra également de rendre plus accessible le patrimoine immobilier et mobilier du moulin et ainsi,      faciliter une ou plusieurs recherches scientifiques dans le futur.

 

Un gros merci à l’équipe composé de 6 étudiants à la maîtrise en archéologie de l'Université Laval : Solène Mallet-Gauthier, Pascal St-Jacques, Raphaëlle Lussier-Piette, Thiéfaine Terrier, Dorothée Dubé et Élianne Gravel. L’équipe était aussi composé d’un étudiant Bachelier en archéologie de l'Université Laval soit Gabriel Enrique Lopez. Un merci aussi à Victor Dubé et Hélène Gauthier pour leur collaboration.

 

Retour à la page d'accueil